L’article dont tout le monde parle

Maman l’a découvert hier grâce à la page de Mum on the Go sur Facebook. C’est l’article que l’on voit partout sur internet.

Ca me concerne un peu directement, car ça parle de l’allaitement. Maman m’a allaité 8 semaines + les quelques jours de sevrage.

Le temps de se casser le dos, d’être physiquement à bout, d’en avoir marre de me donner la têtée parfois toutes les 30 minutes et après… je suis passé au biberon. La vie a tout de suite pris un rythme plus stable, et plus carré. Et Papa a pu participer.

La couverture du Time Magazine prend ses mots : "Are you mom enough" / "êtes vous suffisamment mère" sous entendu "pour allaiter votre enfant jusqu’à… ses 4, 5 voire 7  ans". La femme de la couverture est montrée en train d’allaiter son fils qui aura 4 ans l’an prochain. Il est précisé aussi qu’elle allaite son autre fils adoptif de 5 ans.

Maman n’a pas été éduqué de cette manière et n’est pas du genre à lire, ne serait-ce que 3 livres sur la façon d’éduquer un enfant (tout ne s’apprend pas dans les livres!) Et surtout, en ayant un travail et en horaires décalés, il aurait été difficile de prévoir une quelconque têtée "journalière" jusqu’à mes 6 mois ou mon premier anniversaire. D’un point de vue planning, c’est difficile.

Aux Etats Unis, comme ils sont assez "extrêmes", ils parlent dans le même article d’allaitement tardif, de co-dodo et du babywearing. L’article fait la part belle au co-sleeping ou co-dodo. Là aussi, si vous avez lu les premiers articles, je vous en ai déjà parlé. Ca a été un enfer queqlues jours pour nous 3 à la maison, on ne va pa revenir dessus. Pour le babywearing, Maman m’a souvent emmené en courses ou virée shopping dans l’écharpe de portage, pour la simple et bonne raison que c’était plus facile pour elle de se déplacer avec ce système. Vu mon poids, ça ne serait plus possible!

Sociologiquement parlant, ce sont des pratiques qui existent depuis la nuit de temps, et qui existent désormais en majorité dans les pays sous développés, la femme repart travailler aussitôt qu’elle a eu son bébé, elle doit donc l’avoir sur elle pour plus de facilité, l’allaite car, hein, sans biberon, lait en poudre et tout ça, vous me dîtes comment elle peut faire autrement? Et enfin, le co-dodo obligé, car allaitement et aussi par manque de place. Il est rare que dans les pays sous développés, les gens vivent dans des 90m².

Quelques petites questions néanmoins, la Maman sur la couv’ a 26 ans, elle a adopté un enfant et est tombée enceinte en même temps. Ses fils ont 5 et bientôt 4 ans. Elle est californienne. Elle tient un blog. Sans être diplômé de St Cyr… il me semble que cela n’est pas possible pour toutes les femmes. Et déclencher un processus d’adoption a 20-21 ans? Il est évident que cette femme vit au delà de la réalité des femmes "normales" et doit avoir un niveau de vie bien supérieur à la majorité des américaines.

Le lien entre la mère et l’enfant ne passe (heureusement) pas que par ce procédé. Alors, à celles qui allaitent 3 ans, vous êtes des Mamans, à celles qui ont allaité 3 mois, vous êtes des Mamans, et à celles qui n’ont pas allaité du tout, vous êtes aussi des Mamans! Il n’y a pas de "enough" ou "suffisamment"!

Time Magazine via le Huff Post

About these ads

8 réflexions sur “L’article dont tout le monde parle”

  1. Que dire de celles qui ont allaité un mois seulement deux bébés jumeaux parce qu’ensuite il n’y avait plus assez de lait?? de vraies mamans elles-aussi , soyons-en sûrs.

    1. Anne-Marie, j’ai eu le même souci que toi, j’ai allaité mes jumeaux 2 semaines seulement, j’ai du me résigner à arrêter car je n’avais pas assez de lait et subissait aussi une dépression. J’avais allaité mon ainé 5 mois. Je me sens pas moins maman de mes jumeaux que de lui, et le lien qui se crée entre eux et moi est tout aussi fort. C’est l’amour qu’on leur donne qui compte.

      1. Totalement d’accord avec toi. On peut créer des liens fabuleux et forts sans allaiter. Dans ce cas, est ce que les mères qui adoptent sont forcément "moins mères" que celles qui portent l’enfant et l’allaitent? Non!

  2. Franchement, je trouve que le titre est vraiment NUL, CHOQUANT et REVOLTANT !!!

    Ce n’est pas parce qu’on n’allaite pas son enfant jusqu’à 3 ans voire 7 ans que nous sommes une mauvaise mère. De toute façon, la composition du lait change au fil des années .. et il n’est plus aussi consistant et nourrissant que lorsque l’on commence la tétée.

    Sincèrement, je pense que ces femmes ne veulent tout simplement pas arrêter. Elles disent souvent "j’arrêterai de l’allaiter, lorsque mon enfant en aura décidé". Une de mes collègues a une petite fille de 14 mois, elle ne veut pas arrêter de l’allaiter pour ne pas fumer. Je trouve cela vraiment bas. Si tu as un minimum de décence pour ton enfant, et que tu as pu arrêter de fumer pendant ta grossesse et pendant l’allaitement, tu ne dois pas ressentir le manque … bref, heureusement que je ne fume pas. J’en ai plus que marre d’être fumeuse passive et marre que mon petit Coeur le soit aussi, car énormément de personnes fument dans la rue …

    J’ai également allaité pendant 2 mois en exclusif .. puis 4 mois en mixte, car plus assez de lait, cela ne fait pas de moi une mauvaise mère.

    Je suis d’accord avec toi, miss, que l’on allaite 3 ans, 3 mois ou pas du tout, nous sommes toutes des Mamans! Le mot "ENOUGH" n’a rien à faire sur cette couverture du Time.

    Bises les loulous !!

  3. Maman révoltée a tout dit ! J’ai allaité ma fille au sein plus d’un an, je l’aurait allaitée au biberon que je me sentirai tout autant sa maman :)
    Ce titre est tout simplement ridicule !

  4. Re-moi .. car je repensais à d’autres cas…

    Quid des Mamans adoptives ?? Ce sont des fausses Mamans ?? Loin de là !! Je trouve l’adoption tellement beau, surtout lorsque nous désirons très fortement un enfant, et que malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu ..

    Bientôt, le problème se posera sur la façon dont l’accouchement s’est passé .. voie basse vs césarienne, péridurale vs rien …

  5. Je n’ai pas pu allaiter du tout mon enfant car j’ai du reprendre mon traitement médical arrêté pendant ma grossesse…Beaucoup de gens de mon entourage n’ont pas compris pourquoi j’ai pu arrêter pendant 9 mois et ne pas l’arrêter le temps de l’allaitement. Résultat j’étais une mauvaise mère et ça m’a vraiment fait souffrir d’e d’entendre ça…la nature n’offre pas le même cadeau à toutes les femmes.

    1. Parfois, on n’a pas le choix, et ça ne fait pas du tout de nous une mauvaise mère. Je me suis faite critiquer (gentiment) par la pédiatre car j’ai arrêté trop tôt selon elle, mais parce que j’ai aussi eu des sons de cloches différents genre "allaitez à la demande dès que le bébé réclame" ou alors "allaitez à la demande, mais c’est à vous d’imposer un rythme", résultat, totalement crevée et dos en compote. Les seules femmes que je "critique" sont celles qui disent qu’elles ne veulent pas allaiter uniquement car elles veulent que leur mec "participent" étant donné qu’elles ont porté l’enfant pendant 9 mois… C’est d’une débilité… Tu n’as pas pu allaiter, et alors? Les autres autour n’ont pas compris? Et alors, c’est entre toi et ton bébé! Le lien n’en sera pas moins fort!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s